Distance de plantation : 60x60 cm 2,77/m2

 

Cette espèce vivace peut atteindre 1 m de hauteur et produit une abondance de tiges aux feuilles vert-gris offrant un parfum très aromatique ainsi qu’une saveur amère et sucrée. Les fleurs sont tubulaires et jaunes.

L'armoise blanche est une grande plante vivace d'Amérique du Nord. Elle est très remarquable par son feuillage à plumes de couleur gris-vert argenté et par le fort parfum aromatique dégagée de la plante. Les fleurs sont plutôt discrètes.

Grâce aux huiles essentielles, l'armoise blanche est idéale comme herbe d'encens. De nombreuses tribus indiennes de l'Amérique du Nord l'utilisent pour les cérémonies et parfois aussi dans la médecine populaire, bien qu'elle ait un effet toxique en plus grande quantité.
Au Mexique, elle est utilisé en très petites quantités comme herbe médicinale et assaisonnement pour les plats gras dans la cuisine. Là, il est connu sous le nom d'Estafiate. En Europe, la vivace puissante est utilisée presque exclusivement comme plante ornementale pour les jardins des prairies ou comme plante structurelle pour les formations de plantes méditerranéennes.

La plante s’étale grâce à ses stolons.

 

Les jeunes pousses tendres et sucrées peuvent être utilisées dans des salades ou dans des apéritifs.

 

Plantation : mi-mai

Période de récolte : Juin, Juillet, Août, Septembre

Culture : en pleine terre, en pot

Exposition : mi-ombre, ensoleillée

Besoin en eau : faible

Nature du sol : tout type de sol

Qualité du sol : drainé, léger, réchauffé, pauvre en nutriment

 

Tailler après floraison pour favoriser le développement du feuillage et la ramification. Nettoyer la touffe en fin d'hiver.

 

 

Usage :

Utilisée par les Amérindiens à des fins médicinales et rituelles. Les premiers colons s’en servaient d’encens. À haute dose elle présente un caractère toxique. Ses propriétés sont multiples: tonique, fébrifuge, antispasmodique, vermifuge et stomachique. En infusion, elle régularise le cycle des menstruations à la ménopause et elle soigne les infections urinaires. Placée dans les chaussures, elle aurait comme vertu de diminuer la fatigue pendant la marche. Elle peut aussi être utilisée en cas d’épilepsie. En médecine chinoise, elle est utilisée pour fabriquer les moxas, des bâtonnets d'armoise séchée que l'on fait brûler à proximité des points des méridiens pour les chauffer. Ce principe est une alternative à l'acupuncture et l'acupression.

 

Armoise de Louisiane (Artemisia ludoviciana)

1,00 CHFPrix