planton de diamètre 7 mm environ

 

poireau d’hiver

 

Amélioration de la variété Bleu-Vert d'hiver.

Bonne longueur de fût, feuillage dressé de couleur vert foncé intense.

Bonne résistance au gel.

 

Espacement entre les plants: 25-40 cm entre les lignes, 10-20 cm sur la ligne

 

Plantation d’avril à juin

Récolte de novembre à février


Pause conseillée: 3-4 ans


Besoin en chaleur: bas


Besoin en fumure: moyen-haut

Poireau Bleu-Vert d’Hiver Avano KS

0,30 CHFPrix
  • Généralités Poireaux

    Famille : Alliacées


     

    Plantation : mai à juillet

    Récolte : juin à janvier

    Culture : en pleine terre

    Exposition : ensoleillée, mi-ombre

    Besoin en eau : moyen

    Nature du sol : tout type de sol

    Qualité du sol : frais, meuble, drainé

    Entretien du sol : le poireau apprécie un sol drainé et frais, ameubli en profondeur.

    Au potager, la terre doit être aérée avec la grelinette. Le sol peut être amélioré grâce à la culture d'engrais verts en amont ou par l'apport de fumier ou de compost et de paillage régulier.

    Très sensible aux carences en Bore.

     

    Exposition : ensoleillée ou mi-ombre.

    Repiquage : lorsque le plant fait le diamètre d’un crayon, repiquez à 10 cm d'écartement entre les plants et 45 cm entre rangs.

    Afin de faciliter la reprise, couper les racines et les feuilles pour ne laisser qu’un tiers de la longueur. Avant la plantation, incorporez à votre terre du compost ou du fumier mûrs.

    Repiquer les jeunes poireaux en mai/juin en les enfonçant de 10-15 cm puis butter après quelques semaines de croissance.

    Arrosages fréquents en pluie fine pour éviter les parasites. Paillage.

     

    Quelques semaines après le repiquage, buttez les poireaux pour augmenter la longueur du blanc.

    Culture associée : le poireau apprécie la compagnie des carottes et des oignons. Le poireau protège la carotte de la mouche et la carotte éloigne la teigne du poireau. L’association des 3 permet un bon développement racinaire.

    L’association poireaux, épinards, courgettes améliore la saveur des épinards et des courgettes et rend les poireaux plus digestes.

    Évitez la proximité des pois, haricots, et fèves.

    Arrosage : régulier après le semis et le repiquage, ensuite veillez à maintenir le sol frais en cas de forte chaleur. Paillez leur pied afin de conserver l'humidité sinon binez régulièrement.

    Les extrémités des feuilles jaunissent en cas de manque d'eau. Attention aux excès d’humidité, qui entraînent des risques de champignon (rouille).

    Le poireau n’a besoin d’eau qu’en cas de sécheresse prolongée ou de fortes chaleurs.

     

    Récolte : 5 mois après le semis.

    Maladies et ravageurs principaux

    Teigne du poireau, mouche de l'oignon, thrips, mildiou, alternaria, rouille, pythium, fusariose, sclérotinia…

    Il est de coutume de cultiver les poireaux entre les rangs de carottes. En effet, ces deux-là s'entendent à merveille : l'odeur du poireau éloigne la mouche de la carotte alors que la présence de carottes repousse la teigne du poireau.

    La teigne ou mouche mineuse du poireau : utiliser un voile anti-insectes en prévention, des phéromones contre le ver du poireau .

     

    Conservation : jusqu'à 5 jours dans le bac à légumes. 

    Origine : il est originaire de l’Asie centrale. Il existe depuis le début de l’Antiquité.

    Astuces : Arrosez votre pépinière la veille du repiquage afin de ne pas trop endommager les racines si fragiles.

    En cuisine

    Le poireau est reconnu pour ses nombreuses vertus (digestif, antiseptique...), riche en vitamines, cuivre, fer, phosphore et est une excellente source de fibres.

    C’est un légume d'automne et d'hiver indispensable.

    Sa saveur douce et aillée vous permet différentes associations, en soupe, en gratin, en salade, en vinaigrette, etc. Utilisez les feuilles les plus vertes dans un potage, une tarte ou un bouillon.