en motte 6x6 cm

 

Distances de plantation :              50x50 cm                    4/m2

 

Variété ancienne résistante au gel.

Très belles petites rosettes fermes.

 

Plantation mi-juin à début juillet.

Récolte octobre-mars.

Chou de Bruxelles Ideal

1,00 CHFPrix
  • Généralités Choux de Bruxelles

    Le chou de Bruxelles appartient à la famille des brassicacées.

    Sélection « récente » (XVIè siècle quand même !) qui s’est concrétisée à Bruxelles autour de 1875. Ce chou produit une haute tige foliée, l’aisselle de chaque feuille développant un gros bourgeon, équivalent à une petite pomme au goût très fin. Plante très facile à cultiver, rustique au froid (-15 °C) et productive.

     

    A récolter au fur et à mesure des besoins en partant du bas.

     

    Les choux de Bruxelles sont déjà très bons mais ils sont encore meilleurs après les premières gelées.

     

    Il apprécie une bonne terre mais éviter l’excès d’azote et les fumures récentes pour que les pommes restent dures. En général, les variétés non hybrides sont moins précoces que les variétés hybrides car elles prennent leur temps pour élaborer arômes et saveurs!

     

    Riches en protéines, ils le sont également en vitamines C, B1 et B2.

     

    Plantez profondément le chou lorsqu’il a atteint le stade 5 à 6 feuilles.

    Les choux sont sensibles aux carences en Bore.

    L'excès de cuivre peut inhiber (bloquer) la croissance.

    Les sols acides favorisent le développement de la hernie du chou. Épandez alors un amendement calcaire lors de la préparation du sol.

     

    Comment Entretenir des pieds de choux de Bruxelles :

    • Pincez la tête de la tige en septembre pour hâter la production

    • Buter les pieds pour éviter qu'ils tombent sous leur poids

    • Enlever les feuilles au fur et à mesure que les bourgeons de choux apparaissent

     

     

    Pour optimiser la conservation de vos choux, récoltez avant la maturité complète des choux sains en évitant les chocs.

    Les plants de choux de Bruxelles sont fragiles, manipulez les par la base avec délicatesse.

     

    Cultures secondaires : Profitez de l'espacement entre chaque plant de choux pour y intercaler vos cultures de salades ou radis par exemple. Vous gagnerez de la place, éviterez l'entretien du sol non cultivé et maintiendrez le sol frais.

     

    Principaux ravageurs et maladies

    Mouche du chou, nématodes, noctuelles défoliatrices, petites altises du chou, piéride du chou, maladie des tâches noires, alternariose, herniedes crucifères, mildiou, sclérotinia, virus de la mosaïque du chou fleur.